Hygiène émotionnelle : Prévenir Les Blessures émotionnelles Pour Gagner En Bien-être

L’hygiène émotionnelle a la même pertinence que l’hygiène physique : il s’agit d’un ensemble de stratégies pour prévenir l’inconfort, le malheur et la maladie mentale.
Hygiène émotionnelle : prévenir les blessures émotionnelles pour gagner en bien-être

Nous prenons soin de notre alimentation, nous veillons à notre santé, nous pratiquons du sport et pourtant, la plupart d’entre nous négligeons un aspect fondamental et prioritaire : l’hygiène émotionnelle. Prendre soin de nos blessures psychologiques, celles que nous pouvons subir au quotidien, ainsi que savoir les prévenir, nous protéger de certaines choses, nous permettra de jouir plus facilement d’une qualité de vie authentique.

Ce terme, hygiène mentale, a été “créé” par le Dalaï Lama en 2016 lors d’une conférence qu’il a donnée en Inde. Selon le chef religieux, le manque de cette dimension conduit l’être humain au malaise et à des comportements inadaptés. Ainsi, au-delà de se limiter à l’apprentissage d’une norme d’hygiène physique et même financière, il faut développer des habitudes basées sur la confiance, l’amour et le respect.

Le Dalaï a mis l’accent sur l’idée de relever des défis émotionnels. Promouvoir la compréhension et nourrir des réalités aussi importantes que l’empathie. Or, après ce discours, des psychologues du monde entier se sont intéressés à ce terme d’un point de vue plus clinique.

Ainsi, des personnalités comme le psychologue  Guy Winch, membre de l’American Psychological Association (APA), ont établi des informations et une documentation plus complètes sur la question. En fait, l’hygiène émotionnelle est maintenant comprise comme faisant partie de l’hygiène mentale elle-même. Ce sont des mesures de prévention de la maladie que nous devons tous mettre en œuvre.

Guérir un cœur brisé symbolisant l'hygiène émotionnelle

Hygiène émotionnelle, les 4 étapes pour la réaliser

L’un des défis actuels de la psychologie de la santé est la prévention. Nous avons passé de nombreuses années à appliquer une stratégie de soins mais pas de prévention. En d’autres termes, une personne cherche une aide professionnelle lorsqu’elle s’aperçoit qu’elle ne peut pas gérer son quotidien avec la solvabilité d’avant.

Cependant, aujourd’hui, nous ne disposons toujours pas de mécanismes adéquats pour prévenir des dimensions aussi importantes que la dépression, les troubles anxieux, le stress et même le suicide. Par conséquent, nous devons rejoindre la population de différentes manières afin de faciliter les stratégies pour mieux faire face aux problèmes, défis, inconforts, etc. de la vie quotidienne.

Martin Seligman lui-même l’a également essayé en son temps. Ce célèbre psychologue, surtout connu pour ses études sur la dépression et pour avoir introduit le terme d’impuissance apprise, a décidé à un moment donné de réorienter sa carrière professionnelle. Il décide de poser les bases de la psychologie positive afin d’offrir à la population des compétences pour investir dans le bien-être et le bonheur.

L’hygiène émotionnelle s’inscrirait donc dans cette même perspective : proposer des mesures adéquates pour nous former à la santé psychologique, à la prévention, à l’exercice responsable du bien-être émotionnel. Regardons 4 stratégies.

1. Traiter la douleur

Si biologiquement nous ressentons de la douleur, c’est pour une raison. Notre corps nous alerte d’une altération, d’un déséquilibre, d’une infection ou d’une lésion à soigner. À de nombreuses reprises, notre propre corps nous envoie des signaux indiquant que notre système immunitaire est en train d’être vaincu. Dans d’autres cas, nous avons besoin d’une aide médicale.

La même chose se produit avec la douleur émotionnelle. Ce n’est pas la peine de laisser à demain le souci que nous avons aujourd’hui. Il nous est inutile de nous cacher, de maquiller, de nier, de prendre un médicament pour soulager cette souffrance. Les problèmes émotionnels nécessitent des réponses actives, ils ont besoin de mesures et de stratégies courageuses pour réparer ces dommages quotidiens.

Femme décollant un pansement du sol d'où sortent des papillons

2. Arrêtez le saignement émotionnel

Qu’entend-on par saignement émotionnel ? Un exemple suffit pour comprendre la symbolique de cette expression. Imaginez que nous ayons un ami ou même un partenaire qui nous ment. Nous sommes conscients de leur désaffection, de leur manque de réciprocité au quotidien. Cependant, nous refusons de l’accepter parce que nous avons peur de lâcher ce chiffre important pour nous.

Maintenant, ne pas franchir le pas signifie saigner. Cela implique que la plaie s’agrandit chaque jour et à chaque instant . On saigne mais on essaie de boucher la blessure avec « c’est temporaire », « ça va sûrement changer ». 

L’hygiène émotionnelle nécessite de prendre des mesures préventives, et plus tôt nous les mettrons en œuvre, plus tôt nous pourrons panser les plaies. Par conséquent, si nous sommes conscients qu’il y a des dégâts et que nous sommes blessés, il est préférable de réagir.

3. Le muscle de l’estime de soi

Le muscle de l’estime de soi est l’organe qui pompe tout. C’est celui qui nous donne du courage et du courage quand ce qui nous entoure se désaccorde et nous enlève notre calme. C’est cette impulsion vitale qui nous rappelle ce que nous méritons et nous alerte sur ce dont nous avons besoin.

De même, comme le révèlent des études comme celle publiée par le Dr Kristin D. Neff, dans la revue  Social and Personality Psychology Compass , l’estime de soi et le fait de savoir se traiter avec respect sont essentiels pour garantir notre bien-être.

Par conséquent, une façon d’acquérir une hygiène émotionnelle est de prendre soin de ce tendon psychologique au quotidien, qui est à l’origine d’une bonne partie de l’équilibre. Le négliger nous conduit souvent à des états problématiques.

4. Prendre soin de ses pensées, c’est gagner en santé

Notre pensée peut devenir le pire ennemi. Tomber dans ces cycles épuisants habités par l’obsession, la négativité, l’angoisse et la peur, met complètement son veto à notre bonheur. De plus, ils nous entraînent souvent à la dérive de nombreux troubles psychiques.

Par conséquent, prêter attention à la qualité de la pensée, c’est investir dans la qualité de vie. Savoir utiliser une approche plus flexible, détendue, positive mais réaliste à tout moment peut nous aider à agir avec plus de succès.

De même, nous devons être clairs sur le fait qu’il n’est pas facile de changer le cours de ces pensées qui ont l’habitude de suivre toujours la même direction. Dans la plupart des cas, nous aurons besoin d’aide. Ce sera une priorité d’avoir ce soutien psychologique et spécialisé avec lequel revenir à un parcours plus ajusté où nous sommes toujours en contrôle.

L’hygiène émotionnelle devrait donc faire partie de tous nos scénarios quotidiens. Nous en avons besoin dans nos emplois, dans nos relations personnelles, tout comme les enfants à l’école. C’est une forme de prévention, c’est ce nettoyage quotidien avec lequel éviter les germes de la souffrance et les infections qui apportent le malheur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *